Né en 1989 à Avignon. Il vit et travaille à Paris
Il est diplômé de l’Ecole nationale supérieure d’art de Paris en 2017
www.thomaslesigne.com

De l’homme, il ne reste que les ruines des constructions qu’il a bâties de ses mains, tels des ossements de temples et autres lieux de cultes, de rassemblement et paroles. Autant de traces de civilisations délaissées, perdues, enfouies.
La nature semble avoir repris ses droits au sein des paysages étrangement désolés de Thomas Lesigne, baignant dans une atmosphère éthérée, (science-)fictionnelle.
Or c’est bien du réel que part l’artiste, lequel se rend « sur le terrain », constatant de visu une réalité comme pour mieux la dissiper et verser dans une représentation tout sauf réaliste et documentaire, plus proche d’un paysage rêvé ou imaginé. Au delà du paysage physique, esthétique il y a le paysage mental qui est en étroit rapport avec le premier. En fait les deux s’interpénètrent. Les œuvres de l’artiste tendent à entretenir ce double rapport entre grands espaces et possibilités introspectives.

Anne-Lou Vicente