Diane Benoit du Rey – Catherine Le Carrer

Le choix de ce titre pour l’exposition de fin de résidence des Ateliers du Plessix-Madeuc par les deux artistes-résidents illustre parfaitement l’esprit de leur travail.


Diane Benoit du Rey dans son projet « Intervalles » utilise la peinture comme un filtre de la réalité. Les images peintes sont pensées en espaces séquentiels comme si elles n’étaient qu’une succession d’arrêts sur image mais aussi comme des éléments d’un récit qui vit en dehors des contours. La création devient partagée avec le public lequel devient acteur de ce court métrage pictural.
Catherine Le Carrer a bâti son projet « After the Burning » autour de la notion de résilience. Ce travail interroge sur la place de l’humain dans nos sociétés qui acceptent difficilement le questionnement et l’échec. Pour gratter le quotidien et révéler la couche sensible de l’humanité, Catherine privilégie le dessin, le choix du fusain comme matériau renforce la fragilité de son approche instinctive.


D’une certaine façon, ces deux artistes illustrent le propos de Bergson (Matière et Mémoire) :
« Il est vrai qu’une image peut être sans être perçue. Elle peut être présente sans être représentée ; la distance entre ces deux termes : présence et représentation, paraît justement mesurer l’intervalle entre la matière elle-même et la perception que nous en avons. »

 

Olivier Dupuy

Consulter le catalogue de la résidence