En mai 2009, sous l’impulsion de leurs membres fondateurs, Bérénice et Olivier Dupuy, les Ateliers du Plessix-Madeuc voient le jour.

Cette association de loi 1901 à un double objectif : soutenir de jeunes peintres ou dessinateurs et renforcer le lien social.
Olivier Dupuy a dirigé Lefranc&Bourgeois Colart International pendant 20 ans. Lors de son expérience professionnelle et grâce à de nombreux échanges auprès d’artistes ou de personnalité du monde de l’art, il a pu identifier les besoins des jeunes créateurs, dont notamment la nécessité de disposer d’un véritable espace de travail, d’être soutenus dans la diffusion des œuvres et de se confronter avec le public.

Les Ateliers du Plessix-Madeuc proposent des résidences de trois mois de mars à mai puis d’octobre à décembre. Deux artistes, français ou étrangers, ayant 35 ans maximum sont sélectionnés sur appel à projet. Pendant ces trois mois, ils bénéficient d’un atelier, d’un logement, d’une bourse de 2 000 € en produits Beaux-Arts, pour réaliser leurs œuvres. À l’issue de la résidence une exposition est organisée à l’Abbaye de Léhon, elle est accompagnée d’une publication.

De nombreux évènements ponctuent les résidences : Portes Ouvertes des ateliers, rencontres techniques avec les fabricants de produits Beaux-Arts à l’attention des artistes professionnels ou amateurs de la région Bretagne, conférences sur l’art contemporain animées par un critique d’art, entretiens avec des artistes renommés (Gérard Fromanger, Sarkis, Jean-Michel Alberola, Philippe Cognée…), etc.

Lors de chaque résidence sont également tissés des partenariats avec des structures du pays de Dinan : associations, chantiers d’insertion, établissements scolaires, structures sociales, etc.

De sa création jusqu’en 2016, Les Ateliers du Plessix-Madeuc étaient situés à Corseul au domicile de ses fondateurs, au cœur du Hameau Le Plessix-Madeuc, d’où l’origine du nom de l’association. Depuis mars 2017, l’association est basée au Musée Yvonne Jean Haffen – Maison d’artiste de la Grande Vigne à Dinan. La ville de Dinan a ainsi souhaité reconnaître la qualité du travail réalisé et permettre aux Ateliers du Plessix-Madeuc de prendre leur envol.